[Chronique] « La Paysanne – La Malédiction des Joyaux – Livre 1 » L. Delépine

Titre : « La Paysanne – La Malédiction des Joyaux – Livre 1 »

Auteur : Laurent Delépine (Site Officiel)

Nombre de Pages : 468

Sortie : 11 avril 2019

Éditeur :  La bibliothèque de Jimip

Où Acheter : Ici

Résumé

Cela fait quatre-vingts ans que les tyrans ont été vaincus, laissant un monde en ruine aux pluies mortelles.

Ces dernières années, la chronique était défrayée par Deirane, la belle paysanne devenue reine. Mais elle ne fait plus parler d’elle depuis quelque temps et tout le monde la croit morte. Pourtant, lorsqu’une enfant est vendue comme esclave, elle réapparaît afin de lui éviter de subir le même sort qu’elle. De façon inattendue, elle reçoit l’aide d’une ancienne amie. Une aide qui se révèle pas si désintéressée que cela. Et il semble que celui qui a acheté la jeune paysanne est le tortionnaire qui a fait autrefois de Deirane ce bijou vivant objet de toutes les convoitises.

Mais tout ceci ne serait-il pas un piège destiné à la retrouver ? D’ailleurs, au juste, qui est la cible de tous ces complots ?

Mon Avis

Ce roman me passionne, voilà, c’est dit. J’ai du mal à le lâcher quand je le reprends, mais je m’oblige à poser ma liseuse parce que sinon, je fais nuit blanche.

J’aime les personnages de ce roman. Deirane, Saalyn et les autres, ils ont une personnalité bien à eux et c’est très agréable à lire, je les imagine sans aucun problème. Les races de ce monde que l’on retrouve assez classiquement dans beaucoup de romans de Fantasy, ont toutes des noms qui en font des races uniques, avec leur monde de vie, leur technologie (ou non), etc… Même le temps n’a pas le nom de « temps », pas plus que les unités de mesures ou le soleil ! C’est dire si le souci du détail est poussé loin.

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, elle est paisible, les aventures et les passages calmes s’alternent avec les combats, et le fait de poser des chapitres vingt ans en arrière pour raconter la vie de Deirane (principalement), puis revenir « De nos jours », permet au lecteur de découvrir, sans alourdir le texte, la vie terrifiante de la pauvre petite paysanne qu’était Deirane avant d’être capturée par un « Drow » et transformée en œuvre d’art, puis sa vie actuelle, tout aussi difficile quoi que plus paisible, qui oscille entre retrouvailles avec de vieilles connaissances et recherche de ses enfants qui lui ont été arrachés pour des raisons encore obscures.

En conlusion, je n’ai qu’une chose à dire, je veux la suite ! (et je parle bien sûr des autres tomes ! ) donc si vous aimez la fantasy, FONCEZ !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s