[Chronique] « La Paysanne T2 – L’esclave » – Laurent Delépine

Titre : « L’Esclave » (La Paysanne Tome 2)

Auteur : Laurent Delépine

Nombre de Pages : 493

Sortie : 8 avril 2021

Éditeur : Laurent Delépine

Où Acheter : https://helariapedia.wordpress.com/boutique/

Résumé

Soixante ans se sont écoulés depuis la guerre qui a mis fin au règne des tyrans. Une civilisation a pu renaître sur les ruines, malgré la subsistance de poches de chaos. Mais la plus grande partie du continent reste mortelle.

Vivant en limite de la zone habitable, Deirane était une adolescente sans histoire jusqu’à ce qu’un Drow la repère et décide d’en faire une œuvre d’art. Après qu’il s’est occupé d’elle, elle doit fuir son village. Mais elle retrouvera l’amour et la sécurité sous la forme d’un jeune fermier. Grâce à lui, elle se crée une nouvelle famille, de nouveaux amis, et commence une nouvelle vie. Cependant avec son tatouage si spécial, elle ne passe pas inaperçue.

Loin au sud, l’Orvbel est la plaque tournante mondiale du trafic d’esclave. Le richissime roi Brun découvre l’existence de la paysanne. Il ne ressent plus qu’un désir : l’acquérir. Mais pendant sa brève errance, l’adolescente s’est liée d’amitié avec Saalyn, la plus célèbre guerrière libre de l’Helaria. Cette femme a déjà affronté la cité négrière et elle a failli entraîner sa ruine. Tout juste remise d’épreuves qui l’avaient laissée blessée et traumatisée, Saalyn vient juste de reprendre ses enquêtes. Et bien qu’elle ne soit pas totalement rétablie, elle reste une adversaire redoutable. Le roi doit donc s’arranger pour se débarrasser d’elle, de préférence de façon définitive. Entre Saalyn et Brun s’engage une compétition dont l’enjeu n’est autre que l’avenir de Deirane.

Mon Avis

Un second tome tout aussi bien écrit que le premier ! Cette fois-ci, on retrouve une Deirane enfant, du moins adolescente, en proie à elle-même et devant cacher les mutilations qu’elle a subies. Elle rapidement repérée, après tout, avec autant de richesses sur le corps, on ne passe pas inaperçu, et se fait enlever. Les choses ne cessent alors d’aller de mal en pis pour elle, entre maltraitance physiques, verbale et morale, la pauvre fille n’a plus qu’une option, se taire et accepter la fatalité.

Ce deuxième tome nous emmène sur les routes d’Uv-Polin, un peu partout à travers les territoires, de l’Helaria à l’Orvbel en passant par le Schacand. Des paysages que je n’ai eus aucun mal à imaginer, et toujours autant de personnages intéressants à découvrir. Les relations entre certains s’étoffent tandis que d’autres se défont, bref, de quoi passe quelques soirées au coin du feu !

Publié par Rosemary Wildhover

Auteur de Science-Fiction, de Fantasy et de Fantastique. Publiée en auto-édition chez Bookelis.

Un avis sur “[Chronique] « La Paysanne T2 – L’esclave » – Laurent Delépine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :